Nos santons de crèche et nos santons habillés
sont modelés dans une argile rouge soigneusement sélectionnée en Italie.
Plusieurs étapes entièrement manuelles sont nécessaires pour la réalisation d’un santon de crèche ou d’un santon habillé.

Les Santons de crèche

Chaque santon original a été modelé par Raymond Amy (créateur avec son épouse Sylvette des Santons Sylvette Amy) depuis 1966 et jusqu’à l’année 2000 où il nous a quitté. Depuis 2000, Emmanuel Agnel (époux de Florence Amy) modèle de nouveaux santons chaque année.

C’est à partir d’un petit bout d’argile que le personnage né entre les mains de son créateur, en prenant soin de reproduire les moindres détails du visage, du costume et de l’accessoire qui définira son rôle dans la crèche.
La fabrication du moule en plâtre permet le tirage en série du santon original.

Raymond AMY en pleine retouche d’un santon sorti du moule

Le Moulage

L’argile est pressée entre les deux parties du moule pour en épouser la forme. Après ouverture du moule on « ébarbe » le sujet, c’est à dire que l’on dégage de la silhouette l’excédent d’argile.

Retouche

À l’aide d’outil très fins en métal ou en bois (pointes, mini spatule, pinceau…) on corrige les reliefs pouvant être abîmés lors du démoulage et plus particulièrement le pourtour du santon à l’endroit où l’excédent d’argile à été retiré.

Séchage/Cuisson

Une fois les retouches terminées, les pièces sèchent à l’air libre un à deux jours en fonction des caprices du temps. Puis lorsque les pièces sont entièrement sèches elles sont cuites dans des fours électriques à 960°C pendant près de 12 heures.

Peinture

Après cuisson les pièces sorties du four que l’on appelle « biscuit » sont peintes l’acrylique. Ce travail minutieux qui se réalise à l’aide de pinceaux très fins demande une grande précision pour recréer l’expression des visages ou des différents détails vestimentaires.

Les Santons habillés

Les étapes de moulage, retouche, séchage et cuisson sont les mêmes que pour les santons de crèches.
La principale différence est que le corps du santon habillé est en plusieurs parties : tête, avant-bras, buste, pieds.

Au démoulage chaque pièce est percée pour permettre un emboîtage précis.

Particularité des Vieux Métiers et Scènes de Vie

Cette Collection de mises-en scène a été créée et développée par Emmanuel Agnel qui est aujourd’hui à la direction et la création des Santons Sylvette Amy.

Un atelier de menuiserie a été spécialement conçu pour la création des éléments nécessaires à leur création.

Aussi, Emmanuel Agnel réalise tous les socles en bois, tables, établis, pétrins de boulanger, cabane, poulailler… Ainsi que certains éléments en argile comme les tomettes du carreleur ou le mur du maçon.

Un travail « d’orfèvre » témoin d’une grande passion.

Sylvette AMY met en peinture les visages des futurs santons habillés

Le Montage

Il se réalise à l’aide de fil de fer et de colle spéciale.
Un premier fil de fer traverse le buste au niveau des épaules aux extrémités duquel seront collés les avants bras. La partie haute du bras sera quant à elle « rembourrée » avec de la ouate. Cette méthode permet d’articuler les bras.

L’habillage

Pour la création des costumes, les tissus sont découpés à l’aide de patrons réalisés à l’échelle 1/8. Ils sont ensuite piqués à la machine, un travail de couturière de plus minutieux.
Nous habillons chaque santon individuellement.

L’accessoirisation

À l’exception des éléments en verre, métal ou fleurs, nous fabriquons tous nos accessoires, du fromage à la cruche en pensant par les fruits et légumes…
La pose de l’accessoire finalise le sujet. C’est lui qui généralement donne son nom au santon comme Vieille à l’aïl, Vieux au fagot etc…